Sécurité sociale et voyage, je fais quoi?

sécurité sociale

Si tu viens de cliquer sur cet article, c’est probablement que ton cerveau ressemble à ça !

stress carte vitale en voyage

Et oui, bienvenue à toi dans ce joyeux bordel administratif qu’est la sécurité sociale !

Pas de panique, après avoir passé beaucoup de minutes au téléphone avec la CPAM  (oui, à 0,60 € la minute, on compte) et après avoir fait appel à mon réseau d’expertes voyageuses dans le monde, j’ai réussi à rassembler le plus d’informations concrètes possibles. L’idée est que ton cerveau à toi ressemble à ça.

zen carte vitale

Alors avant ton voyage, tu fais quoi ?

Et en fonction de quelles destinations ?

Sache que, lorsque tu décides de partir à l’étranger, selon la durée, tu ne seras plus couverte par la sécurité sociale française. Normale, tu ne cotises plus en France.

Si tu pars en Europe

moins de 6 mois :

Fais la demande de la carte européenne directement sur ton espace perso améli.fr rubrique Mes démarches > Commander une carte européenne d’assurance maladie CEAM .

Cela prend environ deux semaines pour la recevoir et elle est valable deux ans. Je te vois déjà remettre cette tâche à demain jusqu’au jour de ton départ… Alors hop hop hop, je te mets même le lien ici. Qui n’aime pas ce sentiment de satisfaction quand tu barres une ligne de ta “to do list” ?

Et si besoin, tu pourras brandir cette carte tel un Graal pour ne pas avoir à avancer des frais médicaux.

Si cependant, tu perds ta carte ou que tu dois avancer des frais pour une raison X ou Y, garde bien tes justificatifs (factures, reçus, prescriptions médicales) et tu pourras te faire rembourser par la sécurité sociale à ton retour en France en remplissant le formulaire S3125.

plus de 6 mois :

Aux yeux de la sécurité sociale, tu deviens une grande voyageuse (ce qui est plutôt cool quand même) mais cela va engendrer des démarches un peu plus poussées. Il va falloir que tu te rapproches de l’organisme de santé du pays où tu seras.

Si tu comptes travailler, le site Améli.fr propose cette infographie avec de bonnes explications.

Si tu comptes uniquement voyager, il faudra tout de même que tu souscrives à une assurance privée car l’assurance maladie française ne te couvriras pas au-delà de 6 mois.

Pour les DOM-TOM :

Alors là, ça parait tout simple parce que c’est la France après tout ! Mais finalement, c’est comme en métropole, mais en plus compliqué… on adore !

Si tu pars moins de 6 mois,

Pas de soucis, tu seras couverte sans rien faire.

Si tu pars en voyage ou pour travailler pour plus de 6 mois,

Il faut simplement faire un changement d’adresse sur le site d’améli.fr… Ça, c’est la réponse de la CPAM. Mais dans la vraie vie… c’est parfois un peu plus complexe. Je t’invite donc à te rapprocher de l’organisme qui t’intéresse pour faire le point directement avec eux.

J’ai donc recensé pour toi tous les liens vers les organismes de santé des DOM-TOM.

La nouvelle Calédonie: La cafat

Ile de la Réunion: La CGSS

Mayotte: La CSSM 

Guyane Française: La CGSS

Guadeloupe: La CGSS

Martinique: La CGSS

Polynésie française: La CPS 

Saint-Pierre-Et-Miquelon: La CPS 

Wallis et Futuna: Agence de santé 

Saint Barthélémy: La CPS 

Saint Martin: La CGSS

Terres australes et antarctiques françaises: euh… j’ai failli à ma mission, je n’ai pas trouvé.

 

À l’international

Si tu pars moins de 6 mois :

Tes droits resteront ouverts en France et tu n’as rien à faire.

moins de 6 mois pas de démarches

Cependant, tu ne pourras pas utiliser ta carte vitale à l’étranger et il va falloir que tu souscrives à une assurance maladie qui te couvre à l’étranger. Bienvenue dans un nouveau joyeux bordel. Pas d’inquiétude, je suis en train de préparer un article là-dessus pour t’aider à choisir le bon organisme.

Si tu pars plus de 6 mois :

Tes droits à la sécurité sociale doivent être stoppés, car tu ne cotises plus en France. Il faut que tu contactes la CPAM au 3646 ou via la messagerie personnalisée sur Améli.fr pour les prévenir de ton départ. Dans ce cas de figure, il faudra également que tu souscrives à une assurance voyage.

Tu peux aussi te rendre sur le site du Cleiss (centre des liaisons européennes et internationales de sécurité sociale) qui t’informera sur la protection sociale dans un contexte de mobilité internationale.

Alors tu vas me dire… Oui, mais si

j’ai oublié de stopper mes droits, je risque quoi concrètement?

Sache que la CPAM fait des contrôles et si elle s’aperçoit que tu es à l’étranger depuis plus de 6 mois, tes droits seront automatiquement fermés. Il faudra que tu fasses une demande de réouverture de tes droits à ton retour (j’en parle un peu plus bas). Si tu ne t’ai pas fait contrôler, fais une mise à jour de ta carte vitale en pharmacie à ton retour en France et c’est reparti pour un tour!

Et à ton retour, tu fais quoi ?

Si tu es partie depuis moins de 6 mois,

rien à faire. À part, peut-être, une mise à jour de ta carte vitale sur une borne en pharmacie.

Si tu rentres d’un voyage de plus de 6 mois,

il faut que tu fasses une demande de réouverture de tes droits auprès de la sécurité sociale en remplissant le formulaire 1106. Sache qu’il y a 3 mois de carence avant la réouverture des droits.

Comment puis-je faire pour éviter cette carence ?

  • Si tu travailles en tant que salarié ou même une heure en tant qu’intérimaire, cela ré-ouvre tes droits immédiatement.
  • Si tu es enceinte. (ceci dit, je te déconseille de faire un bébé juste pour la réouverture de tes droits, hein)

Sache que la réouverture de tes droits au chômage (si tu avais gelé tes droits à ton départ par exemple) ne te permet pas de ré-ouvrir tes droits à la sécurité sociale.

Je fais quoi pour m’assurer pendant ces 3 mois ?

La CPAM reste très vague à ce sujet et c’est à toi de te débrouiller. Il faut faire appel à des “organismes privés” comme ils disent… Je ne te cache pas que j’ai bien galéré pour trouver des informations à ce sujet. Mais, pas d’inquiétude, je me suis fait avoir lors de mon premier retour en France avec cette carence alors je me suis interrogée sur les organismes privés. À l’heure actuelle, j’en ai trouvé deux :

  • L’offre Cap Tempo France par Chapka. Même si tu n’avais pas souscrit à Chapka durant ton voyage, tu peux souscrire à cette offre à ton retour. Sache qu’il faut y souscrire avant ton retour en France, car il y a 7 jours de carence au moment de la souscription. Attention, cette assurance ne couvre pas les frais de conforts (détartrage, lunettes…). Elle vous permettra simplement de couvrir tes accidents du quotidien. Il faut compter environ 258 € pour les 3 mois.

 

Comment puis-je contacter la CPAM si je suis à l’étranger ?

+33811703646 

Sur la messagerie personnalisée d’améli.fr

 

J’espère avoir pu t’aider un peu dans ce dédale d’information. Si tu as trouvé d’autres organismes privés ou si tu as des informations utiles complémentaires, n’hésitez pas à les proposer en commentaire.

Bon voyage !

sécurité sociale en voyage