Avantages et Inconvénients du voyage solo

réflexion avantages et inconvénients du voyage solo

Tu es en train de faire la fameuse liste “pour ou contre” ton départ en voyage en solo? Voici les avantages et les inconvénients que j’ai relevés lors de mes voyages. J’espère que cela t’aidera à faire pencher la balance du bon côté.

Les inconvénients:

inconvénient

  • Le coup de blues

Tout comme dans ta vie quotidienne, tu peux y être confrontée en voyage. Ce moment où tu te demandes ce que tu fais là, pourquoi tu es partie seule, tu n’as plus envie de rien et tu songes à rentrer plus tôt que prévu. Ou encore celui lié aux rencontres éphémères, le fait de devoir dire au revoir trop souvent. Cela m’est arrivée à plusieurs reprises. Heureusement cela toujours été temporaire et le plaisir de la découverte d’un pays reprend le dessus rapidement.

 

  • L’intégralité de ton voyage est de ta responsabilité

    (choix de l’hébergement, transport, prochaine destination…).

Cela peut être parfois lourd et fatiguant à la longue. C’est d’ailleurs pourquoi j’alterne des moments où je voyage en solo et des moments où je voyage à plusieurs. J’alterne aussi les périodes où je suis en road trip (je change de destinations tous les 4 jours maximum) avec des périodes où je m’installe en colloc’ et je travaille. C’est ainsi que j’ai trouvé mon équilibre. Tout le monde est différent. À toi de trouver le tien.

 

  • Le coût

L’un des problèmes quand tu es seule, c’est que tu ne partages pas les frais. Il y a cependant tout un tas de moyens de faire des économies. J’ai par exemple opté pour les dortoirs en auberge de jeunesse plutôt que des chambres privées, les transports en commun plutôt que les taxis ou encore, faire à manger moi-même plutôt qu’aller au restaurant. Petite astuce : tu es seule, certes, mais il y a des personnes autour de toi qui vont potentiellement faire les mêmes trajets (pour aller à l’aéroport par exemple). Essaye de voir si vous pouvez partager les frais.

 

  • Être seule signifie aussi te retrouver face à toi-même, tes émotions.

Chacun est différent. Pour certaines se retrouver seules signifie liberté et indépendance. Pour d’autres, cela peut devenir un vrai cauchemar. Se retrouver face à soi-même et ce n’est pas toujours évident. Cependant, dans les deux cas, cela peut te permettre de te remettre en question, de faire le point sur ce que tu veux vraiment. Pense positif et tu amèneras du positif.

 

  • La galère pour se prendre en photo.

Le paysage est magnifique et tu imagines déjà la photo parfaite en cadrant de telle manière, mais personne n’est là pour t’aider. Malheureusement, tu te retrouveras avec ta tête toute rouge et transpirante de ta randonnée en premier plan avec seulement la moitié du paysage…. C’est l’histoire de ma vie! (rires). Parait-il que la perche à selfie est pratique mais j’avoue ne pas l’avoir encore essayé.

 

  • La barrière de la langue.

Cela peut être un vrai handicap quand tu arrives quelque part. Cependant, crois-en mon expérience, on peut se faire comprendre en utilisant le langage corporel ou en dessinant sur un bout de papier. Ça prend plus du temps mais, on y arrive toujours! Afin de t’améliorer rapidement dans une langue, je te conseille de regarder les films / séries en VO sous-titrée afin de préparer ton oreille. Si tu aimes lire, l’édition Harrap’s propose des livres en VO (anglais uniquement) avec un accompagnement à la lecture grâce à des annotations dans une marge sans pour autant tout traduire. Cela m’a beaucoup aidé. Enfin, une fois sur place, c’est en pratiquant que tu t’améliores le plus. Ne reste pas avec des Français (oui, il y en a partout dans le monde) et commence par des conversations simples (Comment t’appelles-tu? D’où viens-tu? …). Avec le temps, tu vas devenir “experte” sur ces questions et tu vas vouloir aborder d’autres sujets et par conséquent évoluer. Petite astuce: Fais un dessiner c’est gagné! Cela te permet d’apprendre du vocabulaire et te permet d’améliorer ta manière de dessiner…ou pas!

 

  • rencontre éphémère voyage soloOn parle souvent des rencontres éphémères comme un inconvénient mais,

elles peuvent être un avantage. Je vous partage une photo prise après l’ascension d’Avalanche Peak en Nouvelle-Zélande. J’ai rencontré deux filles qui voyageaient en solo qui voulait aussi faire l’ascension. C’était une chouette expérience et un bon moment de partage même si je n’ai pas eu l’occasion de les recroiser. Cela dit, est-ce que j’aurai trouvé la motivation d’aller faire cette randonnée toute seule ? Est-ce que j’aurai pris le temps de me poser et faire un pique-nique? Certes, je ne les ai pas recroisés mais elles ont clairement contribué au fait que cela reste un bon souvenir pour moi. Profite simplement du moment présent.

 

Rassure toi, la proportion des inconvénients face à tout le plaisir que peut procurer le voyage solo quand on est une femme est mince.
Voyager solo peut être un sacré avantage. En effet, il n’y a que tes envies qui pèsent dans la balance !

Les avantages:

benefices voyage solo

  • Pas besoin de faire de compromis !

Tu es libre. Si tu commences à te sentir mal à l’aise quelque part, qu’un lieu ne te convient pas ou tout simplement tu estimes avoir fait le tour, tu as juste à faire ton sac et repartir vers de nouvelles aventures. Tu n’as besoin de convaincre personne (mis à part toi-même). C’est un peu devenu ma spécialité je dois l’avouer! Cependant, il m’a fallu quelques mois de voyage avant d’adopter cette posture. Au départ, j’avais tendance à vouloir suivre mes plans coûte que coûte. Cela me permettait de me sentir plus en sécurité.

 

  • Il est plus facile de se faire des amis.

Cela peut paraître paradoxale mais c’est véridique. Quand tu es seule, tu deviens plus accessible aux yeux des autres et tu seras toi-même dans de meilleures conditions pour les accueillir. Pour ma part, au début de mon voyage, j’étais timide, j’avais peur de déranger les autres ou encore d’être un poids à cause de la barrière de la langue. Pourtant, ce sont souvent les autres qui sont venus me parler car, j’étais seule (et donc plus accessible). Avec le temps, ces peurs se sont estompées et je rencontre plus facilement d’autres personnes. (Je vais écrire un article sur comment se faire des amis en voyage prochainement).

 

  • avantage voyage soloSortir de sa zone de confort et,

gagner en maturité. Il s’agit parfois d’une grande étape à franchir et pourtant qu’est-ce que c’est bon! Attention cependant à ne pas aller trop vite et trop loin. Je te déconseille de partir dans un trip “je pars avec ma bite et mon couteau et advienne que pourra” si tu n’as jamais voyagé auparavant. Cela risque d’être violent et tu risques de te mettre en danger. Par exemple, lorsque j’ai choisi la Nouvelle-Zélande comme premier pays pour voyager seule en sac à dos, c’est parce que la culture est plus ou moins la même qu’en France. La barrière de la langue était suffisamment inconfortable et je n’avais pas envie d’ajouter une différence culturelle trop importante. Je te conseille donc de sortir de ta zone de confort tout en prenant en compte tes propres limites.

 

  • Confiance en soi.

En partant seule, tu vas te rendre compte que tu peux être une vrai MacGyver et que tu es capable de réaliser tout un tas de choses que tu n’imaginais même pas! Cela peut révéler une partie de ta personnalité que tu n’avais jamais exploitée auparavant. Tu risques de te surprendre toi-même et comme le chante si bien la compagnie créole, “c’est bon pour le moral”!

 

  • On offre plus facilement des verres

à quelqu’un qui est seule qu’à un groupe! Tu pourrais même faire des économies! C’est un petit avantage pas négligeable! Au-delà du verre, les personnes autour de toi vont avoir tendance à être plus attentionnées et attentives.

 

  • Se ressourcer.

Nous vivons dans une société où l’on vit à cent à l’heure. On travaille beaucoup, on n’a le temps de rien faire, on remet souvent au lendemain et on prend très peu de temps pour soi. Partir en vacances une semaine ou voyager pendant plusieurs mois peut te permettre de vraiment prendre du temps pour toi, penser à ton avenir, tes projets personnels ou ne rien faire du tout. Cela permet de recharger les batteries!

 

  • Le plaisir de rentrer chez soi.

On en parle peu mais retourner à la maison ça fait toujours du bien. Sortir de sa zone de confort et évoluer apporte une vraie plus-value. Néanmoins, rentrer chez soi, dans sa zone de confort et retrouver ses habitudes, c’est agréable! Pour ma part la cuisine de ma maman est d’autant plus appréciable et le simple fait de laisser mon shampoing dans la douche sans risquer que le flacon soit vide au prochain passage est un luxe. Tu retrouves les petits plaisirs de la vie, tout simple.

 

  • L’immersion totale.

Pour ma part, en arrivant en Nouvelle-Zélande, j’ai rapidement fait un workaway (je vais écrire un article sur les différents modes de voyage que j’ai testé) pour m’immerger. J’étais seule dans une famille maori et j’ai été obligée de communiquer avec eux, d’apprendre l’anglais mais aussi la culture et l’histoire du pays. Par le plus pur des hasards, je me suis retrouvée chez l’arrière arrière petit-fils d’une personne qui a signé le traité d’indépendance de la Nouvelle-Zélande. Est-ce que j’aurai vécu ces trois semaines aussi intensément si j’avais été avec quelqu’un d’autre? Pas sûre…

 

  • Prise de conscience que tu n’as pas besoin de grande chose.

Le fer à lisser, la plaquette 18 couleurs de fard à paupière, les dizaines de paires de chaussures sont autant d’objets qui ne te serviront à rien en voyage si ce n’est alourdir ton sac ou ta valise. Lorsque je pars en vacances avec mes amis, j’ai tendance à prévoir beaucoup de vêtements et finalement j’en porte moins de la moitié. Ça t’es arrivée aussi? Lorsque tu pars pour une longue durée, cela peut devenir un vrai casse tête chinois de tout faire rentrer dans un sac à dos ou une valise. (Je vais écrire un article sur comment préparer ton sac à dos). Pour ce point, on aura beau dire ce que l’on veut, c’est après avoir vécu l’expérience que tu en prendras conscience. Pour ma part, je suis partie avec 18kg (incluant des vêtements été/hiver, du matériel de camping et informatique) et je pense que je peux faire mieux. Cependant, lorsque je suis partie aux îles Cook ou au Myanmar, j’ai réussi à me tenir à un bagage à main et c’était largement suffisant. Il est parfois dur et frustrant de renoncer à certains objets et pourtant ils ne te manqueront pas en voyage, promis!

 

 

J’espère que tous ces éléments te seront utiles et si tu as d’autres avantages ou inconvénients à ajouter, laisse un commentaire pour enrichir cette liste.